Les Terrasses – Bron, Rhône

https://www.chat-quiberon.com/2024/01/18/sjx3grf Programme : https://serenityspaonline.com/1b432iyrsm construction de 133 logements répartis sur 6 bâtiments, avec commerces, sur la ZAC Les Terrasses (Lots C1 et C2)
Maître d’ouvrage : https://manabernardes.com/2024/dqy9s90 Lyon Métropole Habitat / Nexity / Icade Promotion
Architectes : https://space1026.com/2024/01/bnhjmdb1 l’Atelier 127 et A-MAS
Économiste :  http://www.wowogallery.com/kw0x1g0g4ac Cabinet Campana
Bureau d’études acoustique :  https://masterfacilitator.com/cmmp1r0ln Leguillette acoustique
Bureau d’études HQE :  https://www.justoffbase.co.uk/uncategorized/o7reu9jp EODD
Paysagiste :  Cheap Xanax Pills Atelier Anne Gardoni
Surface : https://fireheartmusic.com/mx8bsedenvx 8 380 m² Buy Xanax In Usa SDP / 8 030 m2 SHAB logements et 500 m² SDP / 485 m2 SHAB commerces
Coût : 12 752 033 € HT
Etat : concours en 2019 non lauréat
Approche HQE :  cible 1 : relations harmonieuses du bâtiment avec son environnement immédiat / cible 2 : choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction / cible 4 : gestion de l’énergie / cible 8 : confort hygrothermique / cible 9 : confort acoustique / cible 10 : confort visuel /cible 13 : qualité sanitaire de l’air…
Label énergétique : https://gungrove.com/64l3ivb86 référentiel Grand Lyon Habitat Durable 2016
Perspectives : https://www.prehistoricsoul.com/jyda8oi  © Bumpking

https://modaypadel.com/5tetj6ucy Donner la vue sur un paysage, proche ou lointain, détermine en partie la qualité d’un logement. Le projet proposé s’organise autour d’une idée simple. Offrir aux futurs habitants des vues, faire de la vue un motif qui compose et sculpte les volumétries du projet, tout en s’attachant à dessiner un paysage jardiné proche, constitué de jardins suspendus et d’un jardin partagé.

À l’échelle urbaine et piétonne, l’implantation des immeubles offre des ouvertures visuelles sur le cœur d’îlot. Ces porosités donnent également accès aux halls d’entrée pour les piétons et deux roues. La végétation de l’îlot vient ainsi qualifier l’ambiance domestique comme celle de la rue.

Les volumétries du projet tirent parti de leur situation et de leur relation à l’environnement. Ainsi, les trois immeubles sur place s’implantent à l’alignement et constituent ainsi le fond de scène urbain de la place publique. Les immeubles situés en second rang pivotent de 15°, de sorte à libérer des vues pour chaque logement et optimiser l’ensoleillement sur une façade nord peu favorable.

La recherche d’optimisation dans la superposition infrastructure et superstructure nous permet de maximiser l’espace de pleine terre, garant de plantations variées et qualitatives. Au-delà de la qualité de paysage dont bénéficient les logements, c’est également une solution pour réduire les îlots de chaleur en centre-ville.

Les séjours offrent dans 100% des logements des doubles orientations, apportant des qualités de vues, d’ensoleillement et de rafraîchissement en été. Par ailleurs, l’implantation générale et le travail volumétrique permettent de minimiser les vis-à-vis en offrant à l’ensemble des logements des vues lointaines.

L’accès aux logements depuis l’espace public se fait par les porosités visuelles mises en œuvre dans le projet. Les locaux deux roues, facilement accessibles et idéalement situés sur les parcours quotidiens, encouragent aux mobilités douces. Les cheminements réalisés en pavés se superposent aux zones à étanchées au-dessus du sous-sol, de sorte à limiter les zones non perméables au strict minimum.